Il existe actuellement des groupes de formation à Bordeaux, Genève, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Saint Brieuc, Strasbourg, Toulouse, Vevey/Lausanne.

L’enseignement de l’EFAPO est donné en stages mensuels de 15 heures lors d’un week-end. Le stage commence le vendredi soir et se termine le dimanche soir. Il y a en outre un stage résidentiel de 5 jours en 1er cycle, et trois stages résidentiels de dix jours, en juillet, sur les 3 années du cycle 2. L’université de printemps réunit l’ensemble des étudiants de 2ème et 3ème cycle sur un week-end en mai à Paris, autour de la soutenance des mémoires professionnels des étudiants de 3ème cycle devant un jury. En ouverture et en clôture de l’Université de Printemps, trois conférences-débat autour d’un thème transversal aux psychothérapies avec des intervenants d’autres approches de la psychothérapie donnent lieu à des échanges didactiques.

Deux formateurs sont responsables d’un groupe défini, c’est-à-dire qu’ils en assument la continuité pédagogique et administrative pendant le deuxième cycle et le cycle professionnel. Les autres formateurs interviennent de manière plus ponctuelle. Paul Boyesen assure une part spécifique de l’enseignement dans tous les groupes.

Le premier cycle

Le premier cycle de formation de l’EFAPO dure sept mois : les six premiers week-ends ont pour objet d’initier les étudiants aux méthodes de l’analyse psycho-organique et de la psychologie biodynamique et de leur permettre d’évaluer leurs propres motivations. Le stage de cinq jours en juillet, animé par le directeur de l’école, doit permettre aux étudiants de décider de continuer ou pas leur formation : au préalable ils signent leur contrat de première année de 2ème cycle. Il est possible ensuite aux étudiants admis de différer ou de suspendre leur contrat dans les dix jours qui suivent la réception de leur admission. De son côté, après ce stage, le COPER décide collectivement de l’admission définitive des candidats.

Le premier cycle de formation commence en principe en janvier et se termine au début du mois de juillet.
Il est possible d’intégrer le groupe pendant le premier cycle, mais le groupe est fermé dès le début du deuxième cycle.

Le deuxième cycle

Il dure trois années. Chaque année comprend dix week-ends (de septembre à juin) et un stage de 10 jours en juillet pour la 1ère et la 3ème année du cycle, en juillet ou en août pour la 2ème année, soit un total de 210 heures d’enseignement expérientiel et théorique.
Les étudiants signent avec l’école un contrat renouvelé chaque année. Ce 2ème cycle est marqué par la rédaction d’un mémoire personnel, montrant que l’étudiant a intégré le passage de son processus personnel à sa formation de psychopraticien. C’est aussi le début de sa pratique supervisée d’analyste psycho-organique.

Le troisième cycle (cycle professionnel)

Il est la suite du deuxième cycle et la conclusion de la formation de base. Il dure six mois et comprend 7 week-ends de 15 heures, dont le dernier a lieu en résidentiel, lors de l’Université de printemps. L’entrée dans la pratique professionnelle sous supervision de l’école, selon les recommandations de l’EAP pour l’obtention du CEP, se poursuit au-delà de la fin de l’enseignement de 3ème cycle dans le cadre de la Charte de l’EFAPO jusqu’à l’obtention du certificat de l’EFAPO et du CEP. C’est aussi le moment des stages en institution et de la rédaction du mémoire professionnel validée par un directeur de mémoire, dont la soutenance a lieu devant un jury avec des membres extérieurs à l’EFAPO, lors de l’université de printemps.

Les spécialisations de l’EFAPO

Ces cursus sont optionnels. Ils comprennent, sauf cas particuliers indiqués plus loin, entre 120 et 250 heures de formation réparties sur un ou deux ans en stages de 1 à 5 jours. Les modalités d’entrée sont spécifiques à chacune des spécialisations. Ces spécialisations s’adressent à des psychothérapeutes et/ou praticiens de la psychothérapie en exercice.

Il existe huit cursus de spécialisation au choix des étudiants :

  • La formation à la psychopathologie clinique et appliquée.
  • La spécialisation en analyse psycho-organique axée essentiellement sur le processus thérapeutique dans un travail individuel.
  • La formation à la psychologie du développement et psychologie clinique de l’enfant et de l’adolescent.
  • La formation à la pratique de la psychothérapie de l’enfant et de l’adolescent.
  • La spécialisation en psychothérapie par la profondeur, axée principalement sur l’utilisation thérapeutique de la régression et des processus primaires dans le cadre d’un travail individuel ou en groupe. Cette spécialisation intègre des aspects spécifiques de l’approche organique, par le contact, le toucher et la végétothérapie biodynamique (avec parfois le support de massages biodynamiques). Elle permet de préciser la mise en scène de la mémoire du corps et l’accueil des manifestations de l’inconscient archaïque, organique, corporel et symbolique.
  • La formation à la psychothérapie de couple.
  • La formation à la dynamique de groupe qui permet de s’ouvrir à l’inconscient groupal, aux diverses formes de transfert, d’acquérir des outils spécifiques d’animation et de développer des capacités de psycho-thérapeutes de groupes.

Programme de l’enseignement

L’enseignement de l’EFAPO inclut, quel que soit le cycle, trois modes d’apprentissage :

  • Le travail expérientiel. Il permet d’apprendre en ressentant corporellement, énergétiquement et émotionnellement. Cette approche donne aux analystes psycho-organiques débutants une assurance qui vient de l’intérieur et leur permet d’être plus justes dans leurs gestes ou interventions auprès de leurs premiers clients.
  • La théorie. Les formateurs font des exposés théoriques, indiquent les livres ou articles qui correspondent à leurs thèmes. Ils utilisent les feed-backs des expérientiels pour intervenir didactiquement en reliant le savoir théorique à l’expérience vécue. Les synthèses de stage effectuées par les étudiants et supervisées par les formateurs rendent compte de l’intégration du travail théorique et pratique.
  • Les travaux pratiques. Tout au long de la formation, les étudiants sont mis en situation de pratiquer la psychothérapie à l’intérieur du groupe de formation. Les supervisions ponctuent régulièrement ces travaux. Lors du cycle professionnel, il est possible pour les étudiants qui le souhaitent d’effectuer des stages en institution psychiatrique ou auprès de personnes en grandes difficultés psychiques ou sociales (adultes ou enfants).